Commentaire Litteraire : Le Silence de la Mer

Vercors, de son vrai nom Jean Bruller, est né le 26 février 1902 à Paris, et est mort le 10 juin 1991 à Paris. Vercors est un écrivain, illustrateur français et résistant durant la Seconde guerre mondiale. Pacifiste jusqu’en 1938, Jean Bruller se mobilisa durant la seconde guerre mondiale au pied du massif du Vercors. Il entra ensuite dans la résistance et prit le pseudonyme de Vercors. En 1941, il fonde les Editions de minuit, maison d’édition clandestine et y publie la célèbre nouvelle qui s’intitule Le Silence de la mer. Cette nouvelle conte une histoire qui fut inspirée d’un fait réel. Celle-ci évoque l’aventure d’un jeune soldat allemand Werner Von Ebrennac qui vient demander l’hospitalité, en France, chez un homme et sa nièce, durant l’occupation allemande de 1941. Quelques mois plus tard, durant un séjour a Paris, ce soldat revient revoir l’homme et sa nièce qui l’ont hébergé. Il leur demande d’oublier tout ce qu’ils avaient vécu auparavant et expose les plans des Allemands contre la France avant de quitter définitivement la maison.

Ce texte de Vercors peut être un support du cours de français. Nous vous proposons de vous faire découvrir la méthode du commentaire littéraire, une des épreuves de l’écrit du bac de français, que nous allons passer à la fin de l’année.

Voici un plan possible à l’exercice du commentaire littéraire. Le plan que nous avons défini, pour cette nouvelle est :

 

I) Un rapport s’établissant entre l’hôte et l’officier allemand puis un autre faisant référence à la relation oncle/nièce, se construisant autour du silence.

A .Il est aisé de remarquer le contraste entre l'apparente sympathie de l'officier allemand et l'hostilité des hôtes.

B. Le silence exprime la désapprobation des hôtes à l'égard des desseins allemands mais est source de gêne chez les hôtes

II)

 

 

 

Le plaidoyer caché de l'histoire

A. L'auteur fait un réquisitoire indirect contre les politiques allemands et refuse une guerre dictée par des ambitions malsaines

B. Vercors envisage une philosophie humaine, une perspective qui va au-delà des frontières

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site