A L'Ouest rien de nouveau

 

 

A l’ouest rien de nouveau, est un récit autobiographique émanant de l’auteur allemand Erich Maria Remarque (1898-1970) publié en 1929. Ce roman pacifiste sur la Première guerre mondiale connaît un formidable succès dès sa parution. Malgré sa célébrité, ce best-seller fut brûlé lors des autodafés nazis dès 1933. Il a été adapté en film par l’auteur américain Lewis Milestone en 1930. Cet ouvrage est similaire à l’œuvre intitulée Trois camarades écrite par Erich Maria Remarque en 1934. Ce roman conte l’histoire d’un jeune allemand âgé de 19 ans : Paul Baumer. Après avoir été soumis à un bourrage de crâne par leur professeur, ses camardes de classe et lui s’engagent volontairement dans l’armée allemande. Tout au long du récit, le jeune Paul raconte les atrocités de la guerre(les tranchées, les combats au corps à corps, etc.…).

L’auteur de ce récit autobiographique fait une critique de la situation de guerre grâce à l’état d’âme du personnage principal de l’œuvre qui est Paul Baumer. L’aventure qui marquera Paul tout au long du roman, est l’acte irréparable qu’il commettra, celui de tuer un homme. Le meurtre commis, n’en finira pas de hanter le jeune allemand. Nous pouvons le voir avec la phrase suivante qu’il prononce‘’ C’est le premier homme que j'ai tué de mes mains et dont, je peux m’en rendre compte exactement’’.

Il est donc facile d’observer et de se rendre compte de l’immense critique de la guerre faite à travers le jeune étudiant allemand.

 

                                                                                                                  

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site